Bouteille à la Mère

Maman est morte un lundi

Partie. Rideaux

La pièce est finie

Voilà un an, à la Saint-Jean

L’annonciation de la Maladie

Tu meurs

Une crabe-tumeur

Qui dévore ton poumon gauche

et, en deux mois, te fauche

Comment fabriquer un attrape-chagrin

Nathanaël et moi

Peur. En vain

La Mort qui pétrifie

Et moi et nath, et nath et moi et nos soeurs de coeur

Sauve-qui peut sur le radeau de la terreur

Rideaux

Soleil indécent

Le jour de ton enterrement

Portes

Que j’enlevais, que tu posais, que j’entreposais

Mortes

Mais qu’est ce que cela veut dire avoir 20 ans et ne trouver que des portes fermées…

Rideaux

Rideaux que tu voulais coudre

Pour mon énième appartement, tu disais

Et de compter mes déménagements

Au risque de mettre le feu aux poudres

Corbillard

Noir

Corps en terre

Sacs d’os

Sacs

Au gré des vents

De ces adulescents parfois si énervants

Leurs Bugs, Bloggs, Blings, Web-bécassine te le concède

35 ans et toujours pas de machine-à-laver

Cela vaut bien la peine de lire Jankélevic

Fenêtres roses

L’envie m’aurait presque prise

de faire les vitres ce dimanche

 

Le front aux vitres comme font les veilleurs de chagrin

 

Gardiens de nuit

Nuits sans fin

Nue

Et on ne mange plus

Et l’on s’en va

Loin vers les confins

Portes étranges

Couloirs malades. Lumière jaune

Quatrième étage de l’Hôtipal

Entre deux mondes

Fenêtres

Yeux gris

Bleu Mer

 

Et ton départ vient encore creuser la place des morts en nos vies

Mère coincée dans son lit

Enfants perdus sur les côtes d’Istrie

Une bouteille à la Mer

De retour au Pays des Corneilles

Alice, Veille-bien sur tes orteils

 

Oreilles

Cimetière des Rois

Les chats aux abois

Le gardien aux aguets

Ta lettre, d’outre-Rhône, d’outre-tombe

Une bombe écrite au crayon de papier

A Pâques dernier

Une lettre pas signée

Et pourtant non déchirée

En poste-restante sur le lieu de toutes les batailles

Pleine de cette détestation dont sont seules capables, coupables, les mères avec leurs filles, les filles avec leurs mères

Lettre avortée

Lettre retrouvée

Plusieurs mois après

Dans une de tes boîtes à boutons

Guerre des boutons

Gueule de boutons

Tapis. Tes tapis

Tapis de tapis

Tapis dans ton indicible besoin d’être aimée

Je suis comme je suis

Un seul tapis aurait suffi

Un tapis-volant

Pour s’envoler au royaume des mots

Celui des morts peut bien nous attendre encore un peu

Et à nous deux, et à nous trois

A nos heures bohémiennes

De faire siennes

Ces quelques heures de douceur

Brefs instants de bonheur

Au-delà de nos douleurs

Se rêver en voyageurs rebelles

Passeurs de témoin virtuel

Marieurs de mondes

D’un Ailleurs à l’Autre

Des bouteilles à la Mère

Sur la blogosphère de nos errances

Construire des ponts

Par-delà nos éMoiS

Vers Soi

24 Comments

  1. Si la pièce jointe contient des images, elles ne s’afficheront pas. Télécharger la pièce jointe d’origine

    LE MOIS DES BELLES FEMMES

    EST-CE QUE VOUS SAVIEZ QUE CE MOIS

    EST LE MOIS DES « BELLES FEMMES » ?

    SOYEZ FIÈRE D’EN ÊTRE UNE !

    Quand on dit « belle femme » ça veut dire….. Toi !

    Quelques faits à savoir ….

    Marilyn Monroe portait une taille 44.

    Si Barbie était réelle, elle devrait marcher à quatre pattes vu ses proportions

    La moyenne des femmes pèse 72 kg et s’habille en 42-44.

    Au collège, une fille sur 4 est anorexique.

    Les modèles dans les magazines sont «arrangées », PAS PARFAITES !

    En 1995, une étude psychologique a démontré que regarder pendant 3 minutes un magazine de mode et de beauté pousse
    70 % des femmes à se sentir déprimées, coupables et embarrassées

    Les modèles d’il y a 20 ans pesaient 8 % de moins que la moyenne des femmes

    AUJOURD’HUI,
    C’EST 23 % DE MOINS

    – LA BEAUTÉ D’UNE FEMME –

    La beauté d’une femme n’est pas dans les vêtements qu’elle porte, l’image qu’elle projette ou la manière dont elle se coiffe.

    La beauté d’une femme se voit dans ses yeux parce qu’ils sont la porte d’entrée menant à son cœur, là où l’amour règne.

    La beauté d’une femme n’est pas une carapace extérieure.

    La vraie beauté d’une femme se reflète dans son âme.

    C’est son bagage qu’elle donne avec amour, et la passion qu’elle démontre.

    La beauté d’une femme, avec les années qui passent ne fait que grandir

    L’IMAGE D’UNE MERE

    4 ans Ma maman peut tout faire !

    8 ans Ma maman sait beaucoup de choses ! Vraiment beaucoup de choses !

    12 ans Ma mère ne sait pas vraiment tout !

    14 ans Naturellement, ma mère ne sait pas ça non plus !

    16 ans Ma mère ? Elle est malheureusement vieux-jeu.

    18 ans Cette vieille femme? Elle est dépassée, définitivement.

    25 ans Eh bien, peut-être qu’elle sait quelque chose.

    35 ans Avant de nous décider, nous allons demander l’opinion de maman.

    45 ans Je me demande ce que maman aurait pensé de ça ?

    65 ans J’aimerais tant pouvoir en parler avec maman !!!

    Pour célébrer le « Mois des belles femmes »,

    envoie ceci à au moins 5 femmes remarquables

    Si tu le fais, tu augmenteras l’estime de soi
    d’une autre femme !

    J'aime

  2. > A T T E N T I O N, CE MESSAGE EST DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE POUR
    > VOTRE AVENIR DE PATIENT !
    >
    > Le 1er juin, le peuple suisse votera sur un article constitutionnel
    > qui, s’il est accepté, aura des conséquences dramatiques car :
    > 1) Le patient ne pourra plus choisir librement son médecin !
    > 2) Les caisses géreront, seules et sans contrôle extérieur, les
    > milliards d’argent public récoltés chaque année pour financer les
    > coûts de la santé.
    > 3) L’aide et les soins à domicile ne seront plus remboursés.
    >
    > MERCI DE TRANSMETTRE CETTE INFORMATION PAR E – MAIL A VOS AMIS, A VOS
    > CONNAISSANCES, A VOS COLLEGUES, ET DE VOTER NON LE 1er JUIN.
    >
    >
    > Madame, Monsieur, chers Amis,
    >
    > Le 1er juin nous, peuple suisse, devrons nous déterminer sur l’avenir
    > des soins médicaux.
    >
    > Sous le titre accrocheur de « Qualité et efficacité économique
    > dans l’assurance maladie » se cache un projet de modifications en
    > profondeur du fonctionnement du monde médical tel que nous,
    > patients et soignants, le connaissons jusqu’à présent.
    >
    > Il s’agit – en apparence – de trouver, une fois de plus, des
    > solutions au problème du coût de la médecine. Mais, pour ce faire,
    > les promoteurs du projet n’hésitent pas à s’attaquer de manière
    > fallacieuse à nos libertés fondamentales et aux piliers de base de
    > tout traitement médical.
    >
    > Le projet repose sur trois points essentiels :
    >
    > 1) Le premier point, certainement le plus important, est la levée
    > de l’obligation de contracter, appelée « liberté de contracter »
    > dans le projet soumis à votation. Cela veut dire en clair que chaque
    > assureur aurait la possibilité d’accepter ou de refuser à un médecin
    > le droit de figurer sur ses listes de thérapeutes remboursés par
    > l’assurance de base, et ceci sans donner la moindre explication.
    > Pour figurer sur ces fameuses listes, et y rester, il ne suffirait
    > donc plus d’avoir accompli une longue formation et de suivre une
    > formation continue astreignante, mais il faudrait aussi correspondre
    > à des critères économiques définis par chaque caisse maladie. En
    > clair, cela reviendrait pour le patient à ne plus avoir la
    > possibilité de choisir librement son médecin, celui-ci lui étant
    > imposé par les caisses et, pour le médecin, à ne plus pouvoir
    > décider librement d’un traitement sans crainte pour son avenir, et
    > de se tourner de préférence vers les « bons cas », pour ne pas
    > risquer la perte du précieux droit d’être remboursé par les caisses.
    > En effet, un médecin pratiquant le moins d’examens possible et
    > prescrivant le moins de médicaments possible sera bien vu par les
    > caisses maladies, alors que son collègue se souciant avant tout de
    > la santé de son patient et traitant des cas plus lourds sera
    > pénalisé. Cette situation, qui existe déjà de façon marginale,
    > mènerait forcément vers une diminution de la qualité des soins. On
    > sait, en effet, que la guérison repose d’une part sur la qualité de
    > la relation médecin-patient et, d’autre part, sur des soins rapides
    > et appropriés à la situation faisant suite à des examens ciblés
    > effectués sans avoir à réfléchir aux répercussions que la future
    > guérison du patient pourrait avoir sur le futur du praticien.
    > L’argumentation qui soutiendrait que cet article sert à éliminer les
    > « moutons noirs » n’est pas défendable, puisqu’aujourd’hui déjà,
    > cette minorité est détectée avec succès par les caisses.
    > 2) Le deuxième point est le financement moniste de la Santé qui
    > revient à mettre entre les seules mains des assurances, et sans
    > contrôle extérieur, les milliards d’argent public récoltés chaque
    > année pour financer les coûts de la santé. Ceci en dépit du flou
    > intolérable que l’on connaît depuis trop longtemps quant à
    > l’utilisation réelle de tout cet argent. Par la situation de
    > monopole que cela créerait, il s’agirait ni plus ni moins de
    > remettre les cordons de la bourse aux seules assurances et de leur
    > donner dans la foulée le droit de décider ce qui sera remboursé et
    > ce qui ne le sera pas ou plus à l’avenir. Le tout basé uniquement
    > sur des critères économiques et non pas sur les critères médicaux
    > qui devraient pourtant être au cœur du débat. Un tel procédé risque
    > d’exclure rapidement des soins obligatoires les personnes souffrant
    > de maladies chroniques longues et coûteuses, et notamment les
    > personnes âgées, souffrant de pathologies multiples, ce qui nous
    > guette tous.
    > 3) Le troisième point est le démantèlement de l’aide et des soins
    > à domicile. En effet, l’article constitutionnel veut rendre
    > facultatif le remboursement de telles prestations. Cela pourrait
    > augmenter la durée des séjours hospitaliers, nettement plus onéreux,
    > ou obligerait les patients souffrant de maladies de longue durée
    > (souvent fragilisés économiquement) à financer eux-mêmes ces
    > soins.
    >
    > Si vous tenez à choisir librement le médecin en qui vous placez
    > votre confiance et, par-là même, à garder accès à votre
    > physiothérapeute ou à votre psychologue ; Si vous pensez qu’il est
    > important que votre médecin puisse choisir librement et sans
    > crainte pour son futur le traitement qu’il préconise pour votre
    > guérison ;
    > Si vous pensez qu’il est important que l’argent que vous versez
    > obligatoirement chaque mois pour vous garantir une prise en
    > charge optimale en cas de problème de santé doit être géré avec
    > transparence et avec un réel contrôle extérieur, alors
    >
    > VOUS DEVEZ VOTER NON LORS DES VOTATIONS DU 1er JUIN
    >
    > et diffuser ce message par e-mail ou n’importe quel autre support au
    > plus grand nombre.
    >
    > K. Hilscher
    >
    > Pour plus d’informations : http://www.non-au-diktat-des-caisses.ch; et
    > http://www.fmh.ch
    >

    J'aime

  3. Ce samedi dès 14h à la Place Neuve, c’est le grand rassemblement de la culture autogérée.
    SVP faîte passer le mot et venez nombreux mani’fêter’. Tous, Artamis, Mottatom, L’Usine… sommes à un moment charnière des négociations sur notre futur, une présence massive dans les rues est nécessaire pour montrer que nous sommes là et que les genevois ou tout du moins une partie d’entre eux sont dernières nous.

    L’UECA vient de rendre une pétition forte de presque 18000 signatures, c’est un premier signal, un rassemblement Place Neuve de plusieurs miliers de personne seraient un deuxième signal fort.
    Mobilisez-vous, mobilisez vos amis

    A bon entendeur salut

    J'aime

  4. Une pince à linge
    accrochée à un souvenir
    agrippée à des illusions
    comme les noeuds du mouchoir que j’ai égaré.

    Savoir porter, supporter
    puis lacher…
    laisser les souffles discrets du crepuscule
    nous mener vers les songes inespérés.

    AVIS D’AMi EnTHousIASTe:

    ‘La Forêt de Mogari’

    experience visuelle et sensorielle
    grave et légère, nécessaire.
    Terre, vent et arbres
    seuls certitudes et réconfort.

    J'aime

  5. Bonjour,

    Vous trouverez ci-dessous un rectificatif envoyé par le CUP aux médias suite à l’article paru ce jour dans le « Matin dimanche ».

    Rémy

    Genève, le 4 mai 2008

    Communiqué aux médias

    Suite aux articles parus dans « Le Matin Dimanche » d’aujourd’hui, le Collectif Urgence Palestine – Genève tient à préciser: il n’est pas l’organisateur de la conférence du 18 mai où est prévue une intervention de M. Azzam Tamini.

    Cette conférence, au même titre que d’autres activités organisées par d’autres organisations à l’occasion des 60 ans de la Nakba (la « catastrophe » en arabe) est signalée, avec les noms des organisateurs respectifs, sur le site internet du CUP ainsi que dans le supplément édité par le CUP et diffusé avec le quotidien « Le Courrier » du 3 mai.
    Azzam Tamimi est l’invité de l’association Droit pour Tous, seule organisatrice de cette conférence.

    Seules les conférences organisées par le CUP relèvent de sa responsanbilité, notamment le meeting prévu le 16 mai.

    Il est donc manifestement incorrect d’affirmer, comme le fait le rédacteur en chef du Matin Dimanche, M. Michel Danthe dans son édito d’aujourd’hui, que M. Azzam Tamimi « sera l’invité du Collectif Urgence Palestine ».

    Le Collectif Urgence Palestine demande à la rédaction du « Matin Dimanche » de rectifier ce propos.

    Nous sommes volontiers à disposition pour tout renseignement ultérieur.

    Tobia Schnebli, membre du comité du CUP-Genève
    076 392 32 42

    Tobias_Schnebli
    tobia@gsoa.ch
    +41’76’3923242
    _______________________

    Collectif Urgence Palestine – Genève
    15, rue des Savoises – 1205 Genève
    http://www.urgencepalestine.ch

    J'aime

  6. sraël a finalement décidé, lundi 5 mai, de permettre à l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) de reprendre sa distribution de vivre. L’Unrwa avait averti dimanche qu’elle devrait cesser dès lundi soir ses distributions d’aide alimentaire dans la bande de Gaza, faute de carburant. « Nous avons reçu 200 000 litres de diesel et 20 000 d’essence qui vont suffire pour vingt jours », a déclaré un porte-parole de l’agence de l’ONU, Chris Gunness.
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2008/05/05/gaza-l-onu-va-pouvoir-reprendre-ses-distributions-de-vivres_1041603_3218.html

    J'aime

  7. Salut les Z’AmiEs!

    What’s up?
    Une grande nouvelle de mon côté: j’ai enfin acheté une machine à laver; c’est mon cadeau de la fête des Mères!
    Cela se fête: il faut dire que c’est la première! Ah, les premières fois…

    Donc, pour marquer l’événement, petit apéro bricolo baptème électroménager sur mon boulervard!

    Avis aux amateurs!
    Love,
    Cl.

    J'aime

  8. Administration, quand tu nous tiens…

    Bon, vous connaissez pas un bon éléctricien? Some technical assistant is needed in Saint-Georges

    Toujours ce même espoir d’un jour terrasser le dragon numérique…

    And U, what’s up, what’s down?

    A baby time has been seen this morning in my area? Could U believe? That’s what the Medias said this morning…

    Concernant mon immédiat numérique, il va plutôt bien…
    As said Gordon today, « not so bad »

    Peut-être vais-je entrevoir la biche blessée du quartier
    A la recherche de la Bambie perdue…
    Once upon a time…

    LOVE
    C

    J'aime

  9. La Suite de l’histoire de la machine à laver…

    très bientôt…

    Pour celles qui en ont déjà tant entendu parler…

    Et du cortège de nos aventures domestiques!

    Y a plus d’électricité at home… Never Mind… Depuis qu’ils ont branché la MIELE… les plombs ont sauté… mais on a des bougies et sur

    En attendant, sur le cimetière des Rois,
    sur la terrasse du Saint-GErmain,
    Un nouveau croissant de lune se lève

    La task force de « SLPLP » prend l’air…
    Et le « gaze! »

    @+++

    J'aime

  10. Hola AmigA(O)S!
    Como estan? Como se pasa la vida hoy?

    – Por aqui « technical help » is still needed for electricity –

    UN très bon anniversaire à notre FARAG. Tous nos voeux!

    ON s’est demandé comment on allait baptiser la machine à laver, notre tempête à nous qui ne nous fait pas oublier celle qui a frappé la Birmanie…

    Mais, voilà on agit au niveau local, c’est déjà pas si mal…

    Bon, je ne vais pas m’éterniser… ON part en quête du plomb…
    Qui sait on finira par trouver de l’or… sur le chemin de cet eldorado numérique?

    A vos claviers les Filles!
    Keep in touch,
    Love,

    Cl.

    J'aime

  11. UNICEF seeks $8.2 million to meet the critical needs of children and women affected by the cyclone in Myanmar

    GENEVA, 8 May 2008 – UNICEF has requested an initial $8.2 million for its emergency operation to assist the survivors of Cyclone Nargis in Myanmar.

    Children and women require urgent assistance to survive in increasingly desperate conditions. Initial stocks prepositioned in the country are being distributed, but they will not be sufficient to meet critical needs that include clean drinking water, shelter materials, water purification tablets, cooking sets, mosquito nets, food, essential drugs, and appropriate sanitation facilities.

    J'aime

  12. LE POINT à 15 HEURES…
    On brode, on brode, on brade, on brocarde…
    Barricades et froufrous comme dirait Mademoiselle C…

    J’ai une tendance à abuser des points de suspension – on me l’a d’ailleurs reproché, à juste titre –

    Allez donc savoir pourquoi?

    Mais, dans la vie, finally, tout n’est-il pas question de tempo?
    Au delà de nos inévitables impatiences

    Sabres de Patience à dégaîner?
    Ne pas zapper l’étape cruciale de la médiation
    Afin de mener à bien
    La transmission

    Reste à assurer les provisions d’NRJ

    TAKE CARE,
    CC

    J'aime

    1. Merci mon coeur pour ton joli message!
      Je suis la plus heureuse des mamans du monde.
      Moi aussi je t’aime de toutes mes forces et de tout mon coeur.
      Love,
      Mamanclo

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s