Philippe Etienne nommé DirCab de Bernard Kouchner?

La République française a donc un nouveau gouvernement:

http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr

Point de grandes surprises…

Un cabinet resserré de 15 ministres:

-  Alain Juppé : ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables
-  Jean-Louis Borloo : ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi
-  Michèle Alliot-Marie : ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales
-  Bernard Kouchner : ministre des Affaires étrangères et européennes
-  Brice Hortefeux : ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement
-  Rachida Dati : garde des Sceaux, ministre de la Justice
-  Xavier Bertrand : ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité
-  Xavier Darcos : ministre de l’Education nationale
-  Valérie Pécresse : ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
-  Hervé Morin : ministre de la Défense
-  Roselyne Bachelot-Narquin : ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports
-  Christine Boutin : ministre du Logement et de la Ville
-  Christine Lagarde : ministre de l’Agriculture et de la Pêche
-  Christine Albanel : ministre de la Culture et de la Communication, Porte-Parole du Gouvernement
-  Eric Woerth : ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique
-  Roger Karoutchi : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement
-  Eric Besson : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques
-  Dominique Bussereau : secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, chargé des Transports
-  Jean-Pierre Jouyet : secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Affaires européennes
-  Martin Hirsch : haut commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté

Une interrogation de poids: Quel style la diplomatie française va-t-elle adopter sous la conduite de l’ex French Doctor, Bernard Kouchner?

Le Président Sarkozy ne veut-il pas d’un Quai d’Orsay fort comme l’a laissé entendre Hubert Védrine ce jour?

L’ancien ministre qui sait séduire médias et opinion saura-t-il accepter des ingérences de l’Elysée en matière étrangère?

La répartition des rôles et des fonctions sera-t-elle harmonieuse?

Autant de défis qui attendent le fraîchement nommé directeur de cabinet de M. Bernard Kouchner…

Son nom: SousLespAVéSlApAGE2007  vous le livre en primeur:

Il s’agit de M. Philippe Etienne…

 Philippe ETIENNE Directeur Général de
la Coopération internationale et du Développement (DGCID)
 

Chevalier de
la Légion d’honneur, Chevalier de l’ordre national du mérite.

Né le 24 décembre 1955; ancien élève de l’École normale supérieure, agrégation de mathématiques, licence ès sciences économiques, diplôme de l’Institut national des langues et civilisations orientales (serbo-croate); ancien élève de l’École nationale d’administration, promotion «Voltaire», 1980.

Ministre plénipotentiaire de 2e classe

On attend que le Quai d’Orsay rappelle…

Diplomatiquement Vôtre,

CitizenClau aux Tuileries

Pour le Collectif SousLesPavésLaPage2007

27 Comments

  1. @Lancelot: As-tu fini par trouver Brocéliance, cher ami?

    Merci pour l’info…

    Je vais voir… dès que je peux…

    Wish U a sunny night…

    Take care,

    Call Us tomorrow…

    J'aime

  2. Tribune de Genève; 04.12.2002; page 33
    De Médecins sans frontières à Malades sans frontières

    Bernard Kouchner plaide à Genève pour un droit d’ingérence thérapeutique.

    CLAUDINE GIROD

    «La neutralité est une complicité.» Shocking! Un silence apnéique s’abat comme un couperet sur l’auditoire bondé du Centre médical universitaire. Là où, quelques instants plus tôt, lundi, des salves d’applaudissements accueillaient le french doctor… Au diable la frilosité genevoise! Le fondateur de Médecins sans frontières ne prend pas de gants. C’est le style Kouchner. Baroudeur BCBG, toujours direct, parfois brutal, naturellement chaleureux, viscéralement char- meur. «Un tiers-mondiste, deux tiers mondain», ironisent les mauvaises langues.

    «Je dis du mal de la neutralité, et je vais continuer. Mais c’est ici, à Genève, qu’a commencé la formidable aventure du droit d’ingérence.» L’opération séduction est lancée. Le docteur Kouchner se souvient. Et le public avec lui. De ce mois de septembre 1968, lorsque passée «l’aventure excessivement nombrilesque de mai», une petite

    équipe de la Croix-Rouge internationale plonge dans l’horreur du Biafra. Un à deux millions de morts en trente mois. Acte de baptême humanitaire pour le jeune médecin que ses copains surnommaient alors «Mister Vétiver» pour sa propension à s’arroser d’eau de toilette.

    Du droit au devoir d’ingérence

    «On soignait notamment des enfants malnutris. La première fois, ils reprenaient force, comme une plante qu’on arrose; au bout de trois semaines, ils repartaient dans leurs villages; deux à trois mois après, ils revenaient dans le même état, on les re-soignait et, la troisième fois, ils mouraient.» Impossible de se taire. «Nous nous étions engagés envers le CICR. Mais cet engagement n’avait rien à voir avec le serment d’Hippocrate. Nous avions affaire à des massacres de masse. Pour témoigner, nous avons enfreint ce serment du silence.»

    Premiers balbutiements du droit d’ingérence que théorisera plus tard le philosophe Jean-

    François Revel avant que ce droit ne devienne un devoir en 1987 dans un livre coécrit par Bernard Kouchner et Mario Bettati. Lorsqu’enfin «l’action humanitaire a brisé le dogme absolu de la souveraineté des Etats». Pour mieux mesurer le chemin parcouru, Kouchner appelle son auditoire à se souvenir d’un autre mois de septembre. Genève, 1933. Un juif allemand de Silésie porte plainte devant la Société des Nations. Il ne sera pas entendu… Joseph Goebbels, qui conduit la délégation allemande à la SDN, vocifère: «Charbonnier est maître chez soi. Nous n’avons pas à subir de contrôle ni de l’humanité ni de la SDN…»

    D’un rêve à l’autre

    «Aux jeunes gens qui défilent contre la mondialisation – même si je ne suis pas toujours d’accord avec leurs méthodes, et qu’il y a aussi une face positive de la globalisation – je veux dire: Vous avez raison! La fracture Nord-Sud est intolérable. Au Botswana, on meurt à 49 ans. Chez nous, à 80! On n’a pas le droit de nos jours de mourir d’une maladie incurable parce qu’on est pauvre!» lance l’ancien étudiant communiste de 62 ans, le doigt levé vers ses idéaux.

    Et le ministre chargé de la Santé à quatre reprises d’enchaîner dans un souffle: «Les virus n’ont pas de frontières! Les malades, non plus! C’est à nous d’exiger que, dans cette Europe

    repue qui ne sait pas à quoi elle sert, nous lancions une santé du monde. Ça a l’air complètement fou? Ça tombe bien, ça l’est. Médecins sans frontières l’était tout autant.»

    De la passion, de l’émotion et… des chiffres. Savant dosage pour un show efficace. Comme sa femme Christine Ockrent, le french doctor connaît le pouvoir de l’image et de la mise en scène. Et ne le cache pas. «Selon un rapport de l’ONU, la santé coûte 2000 dollars par an par personne. Il suffirait de 34 dollars supplémentaires par an par personne pour offrir à l’ensemble du monde le droit à la santé. Ne me dites pas que c’est difficile, il n’y a pas de plus beau combat que celui-là!»

    Ovations dans le public.

    J'aime

  3. @LancelotQuiATrouvéBrocéliande:

    Dis-nous en davantage… Les législatives agitent déjà le bord de la Méditerranée?

    Bizzz lémaniques,
    Clau, Corp, le GarçonDesFigues et EMM… qui s’en vont faire un tour du côté de la Plage de l’ONU…

    J'aime

  4. Petite réflexion sur le service minimum à la française basée sur une expérience vécue le 18 mai de cette année, lendemain de l’Ascension.

    Comme vous le savez sans doute, le mois de mai 2007 est également synonyme de déclaration des revenus pour l’ensemble des contribuables français. Des permanences sont mises en place à cette occasion afin de répondre aux demandes d’informations à ce sujet dans les centres d’impôts et les mairies.
    Pour information, le matin du 18 de ce mois (lendemain de l’Ascension), j’ai trouvé :
    1 centre des Impots fermé,
    1 mairie d’une commune de plus de 18 000 habitants fermée,
    1 mairie de chef lieu de département qui réoriente l’administré pour ce genre de question sur la cité administrative,
    la cité administrative fermée,
    1 trésorerie principale fermée,
    et je ne vous parle pas du reste …..

    Pour information les formulaires de déclaration sont disponibles pour le contribuable depuis le début du mois et doivent être retournées à l’administration pour le 31 de ce même mois.

    Avant de parler de service minimum en période grève, ne faut-il pas commencer par se poser la question d’un service minimum en période de travail ? En terme de législation, le lendemain du jeudi de l’Ascension n’est pas encore considéré en France comme un jour férié ou chômé ou alors que pour certaines catégories de travailleurs …..

    J'aime

  5. Je hais les dimanches, comme dit la chanson…

    Surtout in Geneva où ce jour de la semaine est particulièrement morne…

    Mornes Plaine de Plainpalais sous un ciel orageux…

    Les Kids sont insupportables…

    because of the météo…

    Heureusement, le brunch est accueillant… http://www.lecalamar.ch

    Have a good day,
    Clau, Corp, le GarçonDesFigues & EMM

    J'aime

  6. Dimanche 20 Mai 2007

    Première polémique pour Hortefeux
    Par Adeline FLEURY
    Le Journal du Dimanche

    Baptême du feu pour le nouveau ministre de « l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement ». Vendredi, huit historiens du comité de la future Cité nationale de l’histoire de l’immigration ont démissionné: ils estiment qu' »associer immigration et identité nationale, c’est inscrire l’immigration comme problème pour la France et les Français ».

    J'aime

  7. Le désespoir est assis sur un banc…
    Salut à l’Oiseau…
    Quant au Roi et sa suite…
    Présidentielle ou pas…
    Ministérielle ou non…
    Nous sommes allées au Marché…
    N’y avons cherché
    Aucune Chaîne,
    Hormis celle d’Unions…
    Et encore moins d’esclaves…
    Numériques ou non…
    Le III Millénaire a ouvert
    Une ère de guerriers…
    Point de salut hors du domaine de la lutte…
    Quant à l’Extension…
    @Vitesse numérique,
    Bloguement Vôtre,
    CitizenC

    J'aime

  8. @BrunoSauvéDesOs:

    JE ne te le fais pas dire, cher ami…

    Au fait, quelle est la mairie qui a gagné la Marianne de la République?

    Dans le même registre que ce que tu nous a exposé fort clairement, mon dernier retour de Paris fut quelque peu sur-réaliste:

    Près de 8 heures pour faire Paris-Gare de Lyon à Bellegarde-sur-Valserine…

    Plan vigie-pirate, Montebourg dans le même TGV – tu sais celui qui bat des records de vitesse… pas quand je monte dedans en tous cas –

    M’enfin comme dirait Gaston…

    Et c’est pas tout: pas question de dédommagement…

    Déjà que j’avais dû acheter un second billet de retour car, sachez le bien, avec la SNCF tout est possible…

    Mais pas changer un billet de train par deux fois sur une borne électronique…

    Tu crois que le service « Clientèles » peut faire quelque chose à ce sujet…

    Bizzz de LifebookPSeries…
    Comme de toute façon, des petis malins s’amusent à choper mon ID… But we don’t care about this kind of petits stratagèmes

    Love,
    Clau&Nath

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s