Splendeurs et misères des classes préparatoires, par Adèle Mottet*

L'heure d'école août 2017

L’heure d’école

Par Adèle Mottet*, semeuse d’espoir dans les champs lexicaux de l’Education nationale

Attendez, j’suis pas prête… Je m’prépare !

Remarquez bien, pour Agro-véto pas besoin d’une grosse trousse de maquillage… deux années économiques finalement! Une BB crème pour masquer les turpitudes dermatologiques dues à un rythme de vie de dingue un shampoooing sec obligatoire… “Tu crois que j’ai l’temps moi de me laver les cheveux tous les jours  ?!”

Ongles : coupe chirurgien, c’est d’une efficacité extrême ! Une vie de galérien pendant deux ans. Choisie, certes, mais vie de merde tout de même. Mais… faut pas pousser Mémé dans les orties et la métaphore fécale a des limites et ne résout rien !

Donc une fois passées ces deux années, une fois passé avec joie le marathon du premier tour (les écrits) , faut redémarrer la machine pour les oraux ! Mais avant toute chose il faut impérativement

  • cheker le compte en banque car une semaine à Paris ça douille (Airbnb, Sncf, RER, RATP, trois repas variés par jour). Pas grave, c’est maman qui paie (humour très noir).

Mais revenons à Mémé…

On sait que c’est dur Prépa, Mémé, c’est pour ça qu’ on serre les fesses et qu’ on y go sans geindre.

Mais pourquoi en rajouter ? C’est pas assez éprouvant comme ça ? Bah faut croire que non. On est généreux chez ces gens là Mémé, on en ressert… Un zeste de stress, une pincée d’ injustice, une petite aberration et bien d’autres imprévus. Et le premier que j’entends dire que “c’est le jeu”, il est blacklisté à vie!

Poursuivons, vous prendrez bien un petit peu d’inconcevable ?

Je vous sers le planning des oraux pour commencer, en amuse-bouche : Si quelqu’un pouvait m’expliquer pourquoi sur les huit oraux à passer, trois sont fixés par agro-véto et les cinq autres sont… Comment dire?.. Fixés par les candidats dans un grand jeu pour rire… une foire d’empoigne digne du Moyen Age. Faut bien se détendre un peu ! Soyez patients, je vous explique…

Tout le monde sur le net pour caser ses épreuves et faire son mercato… Faut être vif, concentré, organisé et calme ! Y’a des candidats qui ont cafouillé et qui ont dû y aller deux fois ou trois fois à PARIS (ah oui, j’ai oublié de préciser que le concours est national et que les étudiants viennent de partout) ! Les Parisiens sont privilégiés ! Of course !

Les services spécialisés dans le recrutement agro-véto ne pourraient -ils pas fixer eux mêmes le planning et le communiquer aux candidats ? APPAREMMENT NON ! Déjà qu’il faut accepter sans trop râler le fait que ce soit PARIGGHI, seule oasis agro-véto dans le grand Sahara des oraux français !

J’aimerais beaucoup partager plus intimement ce moment avec vous… Imaginez la scène : La mère sur un site fameux de location d’apparts ET sur sncf.fr (mais non, faut pas deux ordis !),

elle et une copine à l’autre bout de l’appart’ hurlant des noms d’oiseaux “Putain ça commence, merde y’a plus de place le lundi, NOOOOOON, JE VEUX PAS BIO ET MATHS LE MEME JOUR putain, chié, merde nooooon……… je mets l’anglais où bordel ???????? Jussieu /Cachan en 30 mn C’EST PAS POSSIBLE………………….. ( étonnant exercice lacunaire).

OUF c’est fini ! Les oraux sont programmés !

La mère : Oh les salopards de sncf ! Les billets sont passés du simple au triple en l’espace d’une demie heure !” Ô Algorithme mon amouuuur je ne t’ai pourtant rien demandé !

Putain de merde… Je clique. J’ai les billets… C’est bon !

Je frappe mon clavier pour qu’il arrête de ramer… RBB c’est bon aussi , SONIA est ok ! Mais COMMEEEEEEEEEEEEEEEEENT ???  VousnavezpasdelafamilledeszamiquihabitentsurpariiiiiiIiiiiisetquipeuventvouszhébergeeeeeeeeeeeeer ?

Nan pov’pomme onnapas!

Donc pour 2017, nous habitâmes Cachan, ses par-terres de fleurs, sa jeunesse désœuvrée et son merveilleux libraire (c’est vrai en plus), dans un appartement sans chaises et avec un fauteuil à lattes mais sans coussins ! Le reste était parfait.

Depuis ce mémorable vendredi 9 où j’ai fait chauffer l’ordi, le clavier de ma bécane me chante, nostalgique “Chérie fais moi mal” SM et PREPA ? Un rapport ? Faut voir… Tu comprends pas SM Mémé ? Pas grave, je prendrai le temps de t’expliquer plus tard.

On se dit que le pire est passé, on se trompe Mémé, on se trompe ! Ça continue. Je vous ressers quoi ? Un zeste de stress?

Ok.

Par exemple, vous vous dites que les épreuves se passent toutes au même endroit, ce serait logique . Non, non, non, Mémé, non, non. Oublie le mot “logique”.

Cela se déroulera à Cachan ESTP banlieue RER B, sud de Paris, Jussieu dans son Agora, Agroparitech à Agroparitech, et rue Pirandello : c’est super, ça déniaise les provinciaux et permet d’évaluer leur sens de l’orientation ! Mais OUF, le cinquième c’est pas mal comme arrondissement, les bistrots sont sympas, y’a des petits restaus supercréatifs -bio , des espaces verts et tout et tout et en plus c’était les soldes ! Top cool !

Qu’est-ce qu’il y a Mémé ? Tu craques ?

Moi aussi.

Et là, après deux années intenses, après les écrits, après la course au planning… 1, 2, 3 partez !!!!!

Ils passent les oraux !

C’est un truc comme le marathon de la mort qui tue (^^) avec par exemple un prof qui fait le muet quand il aurait été bon de questionner les candidats (le terme est bien choisi car de question il s’est agi et bien mal à propos) et un autre prof d ‘informatique qui, ne sachant pas ouvrir un doc (vous savez le truc de base : ouvrir AVEC), ne s’intéressa pas au programme du candidat et supprima l’exposé oral de sept minutes. Mais la dame du service des réclamations a garanti au candidat qu’il ne serait pas pénalisé ! On n’est pas obligé de la croire.

Passe passe passera, la dernière la dernière, passe passe passera la dernière restera

Mais qu’est-ce qu’elle a donc fait la p’tite hirondelle ?…

BAH je me le demande ce qu’elles ont fait les hirondelles pour mériter ça !

Tout ça c’est du passé et ça s’est passé comme ça .

Maintenant faut que je vous laisse , ce soir je sors pour fêter ça □

pour oublier ça □

Allez … faut vraiment que je m’prépare ! Tu viens Mémé ?


La douceur a fait pacte avec la vérité ; elle est une éthique redoutable.
Elle ne peut se trahir, sauf à être falsifiée. La menace de mort même ne peut la contrer.
La douceur est politique. Elle ne plie pas, n’accorde aucun délai, aucune excuse. Elle est un verbe : on fait acte de douceur. Elle s’accorde au présent et inquiète toutes les possibilités de l’humain.De l’animalité, elle garde l’instinct, de l’enfance l’énigme, de la prière l’apaisement, de la nature, l’imprévisibilité, de la lumière, la lumière.
Puissance de la douceur, Anne Dufourmantelle


Photo: Cynthia Cappe