De la gâchette, du principe de réalité… et de Polnareff

Une heure du mat… La bise dans les branches… La nuit sur les parkings… Et les journaux sur les rotatives…

« A l’heure où nous mettons sous presse », expression désormais désuète… Par ces Temps de Cyberespace…

Percée de nostalgie pour ce monde des médias qui s’en va… sur l’air de Polnareff « I am so sad »(3)… Et Zorg, tu devrais peut-être essayer un peu de Polnareff en ce moment?

« L’essentiel de l’Actualité » – comme on dit – est en « boîte », en cours d’impression comme toutes les pages qui composent le « journal papier » – comme on dit maintenant… Sisyphe a une nouvelle fois poussé son rocher et s’apprête à recommencer… Pour qui? Pourquoi?

Et oui, « Où sont-elles nos batailles? »

Selon Jacques Attali *(1), « la presse quotidienne payante est morte ». L’ancien conseiller de François Mitterrand de « vitupérer » contre « la tyrannie du neuf » qui « gouverne les médias comme l’ensemble de la société ». A lire et à relire…dans quelque temps…

Tiens, faudrait peut-être aller faire un tour du côté de la Cité du Temps, au Pont de la Machine, puis se reposer sur l’île Rousseau… avant une rêverie solidaire…

Un sondage publié aujourd’hui dans l’hebdomadaire catholique « Le Pélerin » affirme qu’un tiers des François croient aux miracles… Puissent-ils, par cette époque si guerrière, encore oeuvrer aux miracles de l’Amour…

Car, ce mercredi 9 août, c’est la Saint Amour… Pour le cas où elle aurait échappé aux agendas des Maîtres du Monde… On a les batailles d’agenda qu’on peut…

Après avoir lu beauauaucoup de dépêches d’agences, regardé et écouté looongtemps les différentes « controlrooms » cathodiques, bref, tenté de surnager du flux « d’informations »…

Que dire, qu’écrire après près de cinq semaines de combats…

« Big Nausée devant Mega Merdier »… Un très mauvais film…Violents combats au Liban sud entre les combattants du Hezbollah et l’armée israélienne, notamment dans le village de Debel..

Bombardements dans la nuit sur un camp de réfuigés palestiniens d’Aïn Héloué (Liban Sud) – relevant du chef de la milice du Fatah, Mounir Maqdah? Ce serait une première depuis le début de l’offensive…

Encore allumer la TV pour savoir ce qui se trame dans les allées du Conseil de sécurité? Peine perdue vu l’ambiance pendant les préliminaires (LIVE CNN 22H-22h20 suisses)..

Quand certains prétendent qu’une résolution « est attendue dans la semaine », on a bien du mal à y croire…; d’autres avancent des pronostics pessimistes – jusqu’à trois semaines; d’autres, encore, s’en remettent à l’Espoir…

Il n’y a sans doute plus que cela que nous puissions faire, effectivement…

Car, résolution ou pas, force internationale ou pas, le kaki va rester très tendance…

Dominique Eddé *(2) interpelle dans une « Lettre à des Israéliens »: “Que vous a rapporté votre inflexibilité ? La terreur aux portes de vos maisons, un univers enfermé, hostile à toute différence : le contraire de la pensée juive universelle qui nous a tant donné”.

Merci à Zorg qui nous a tranmise cette missive; je vous en transmets à mon tour quelques bonnes lignes:
« Vos choix, à l’heure qu’il est, nous concernent tous. Je m’adresse ici à ceux d’entre vous qui approuvent cette guerre. (…) Si seulement vous saviez le montant de violence et de haine que sèment vos chars et vos avions (…) vous auriez peur de votre peur, peur du fourvoiement qu’elle vous inspire. (…)

« La réalité que vos chars et vos avions prennent pour cible – vies humaines, maisons, routes, villes et villages -, à peine l’avez-vous démolie qu’elle vous échappe. Si tangible, si spectaculaire soit-elle, la conquête qui est à la portée de vos soldats est un leurre. C’est, certes, une domination de l’espace, mais le temps? Comment espérez-vous l’atteindre ? » (…)

« C’est pourtant lui votre ennemi, c’est lui qu’il vous faut amadouer, apprivoiser. Car cet espace, quoi que vous fassiez, est habité par un monde qui survit à ses morts et qui n’est pas le vôtre. » (…)

« Les mouvements islamistes vous font peur ? Le Hamas et le Hezbollah vous menacent ? Il vous faut en finir, les rayer de la carte, les arracher comme des arbres, jusqu’aux dernières de leurs racines ? Vous ne pouvez pas, vous ne pourrez pas y parvenir « (…)

 » le principe de réalité n’est pas une image que l’on efface en appuyant sur la gâchette. »

Si seulement des Albatros pouvaient nous emmener loin…loin…loin de tout ça…

…Allo Georgina, faut-il beau dans ton pays?…

Allez, je file trouver un peu de sommeil avant que les journaux ne soient dans les caissettes!

A tout’! Avec une image fraîchement apportée par une émissaire de la terre d’Homère!

Meta

Blog de la Tdg is proudly powered by WordPress
Entries (RSS) and Comments (RSS). *1) Revue Médias, Lire entre les lignes. Numéro 9, Juin 2006. Entretien réalisé par Alain Barbanel Et Daniel Constantin

*2) Née à Beyrouth, Dominique Eddé est écrivain. Elle vit aujourd’hui à Paris.

*3) Michel Polnareff, « Nos maux/mots d’amour »