Journal Extime/Part Two

Coucou, c’est le Hibou!

Avis aux Corneilles, Corbeaux
Girafes, et petits mais vaillants éléphants

Chats et Bêtes en tout genre,

Après trop de « DoggiesBags » à Dogville

J’ai trouvé ma boussole! Finally!

Made in Switzerland, obviously…

J’suis tombée dessus au SAFI; c’est au Palais des Nations… Une sorte de Coop pour les « diplo-people »…

Va donc pour la boussole! Elle est dans la BeetleMobile…

Quant aux Quatre,

Huit, Douze… Vingt-Quatre Vents,

Après y avoir semé mes valises

– combien ai-je bien fait –

Voici venu le Temps de nouvelles errances,
de nouveaux voyages, et pas seulement numériques,

« Journalistes: l’heure de l’Exil », comme a dit CAMP’s…

Vous avez fait la liste des représentants des médias blacklistés, déprogrammés ou tout simplement licenciés… Sans parler des transfuges, de ceux et celles qui sont morts…

Des voyages donc, et non pathologiques svp!

« Voyager, pour un peintre, ce sont des heures de bureau », m’avait dit un artiste que j’avais interviewé, voilà… dix ans… au pied du Mont-Blanc…

Ce même Mont-Blanc
Qui, entre chiens, loups, hyènes et vautours – sans parler des caimans, vipères et autre paons,
Se pare sans sourciller d’un bien étrange rose

à l’heure où tombe le jour…

Quant aux lumières de l’Aube,
Les Filles de l’Aurore s’en enquerrent…

L’on m’a taxée de « poète » – dans la bouche d’un redchef adjoint, on ne sait pas trop comment faut le prendre, pas vrai?

de « féministe » – ah, la belle affaire!-

« d’intellectuelle » – un drame par les temps qui courent –

d »agitée » – sans compter nombre d’autres qualificatifs –

Anyway, vous me direz, il y a au moins des choses à qualifier…

L’on m’a censurée par trois fois lors de la campagne présidentielle française,

coupé la connection de mon blog sans même un coup de fil…

Ce, alors que je sortais du meeting de Ségolène et qu’avait été diffusée mon interview du Président ABBAS sur France Inter…

– Oui, je sais, je radote un peu… Mais quand même, y’a des trucs qu’on est bien obligé de dire, non?… –

On m’avait aussi, à la TdG, « coupé » à la hache mon papier sur le meeting de Sarkozy à Lyon alors que le quotidien « 24 heures » l’avait publié sans toucher une virgule…

« Trop stylée », au goût de certains de la Tribune de Genève… Notre « Diane » n’en revient toujours pas de ce « trop stylée »… Moi non plus…

But, I don’t care… Et comme je n’affectionne pas particulièrement la posture de la victime; et ben, enfin, je me suis cassée… Yes!

C’est ma première démission; et je dois vous confier que j’en suis fort aise…

A propos de démission, j’ai croisé une consoeur à la sortie de la cérémonie où, au Palais Wilson, a été dévoilé le buste de Sergio Vieira de Mello… J’lui ai donné les dernières news…. Et elle de me commenter: « J’ai quitté l’ONU deux fois; j’en suis fière »

The question reste donc pour nombre d’entre nous:

« A qui loue-t-on son temps de cerveau disponible », comme écrivait Chloé Delaume dans on ouvrage critique sur la TV… Et Chloé, tu bosses pour qui maintenant que « ArrêtsSurImages » passe à la trappe?

Avec les Cop’s, on s’est dit qu’on pourrait faire une sacrée équipe avec tous ces journalistes « trop » ceci ou « trop » cela… Une sorte d’Extreme DreamTeam… ça vous dit?

Voilà donc l’heure des comptes arrivée; celle des bilans aussi… Celle des carrefours express… Et des rappels des faits…

Au terme de sept années d’une pratique assidue et bien peu lucrative de journalisme pour la Maison Edipresse, quel constat?

Et bien, à l’heure du règne de l' »Infotainment  » et de la tyrannie de la « marque et des produits dérivés », je suis loin d’être la seule à me demander si l’INFORMATION ne subit pas une dépréciation notable de son rang… Pauvre euphémisme pour traduire les réalités quotidiennes de médias souvent sinistrés…

Les causes sont forcément multiples:
– La profession, qui s’est gravement fourvoyée pendant la guerre en Irak jusqu’à en perdre sa crédibilité, n’a toujours pas vraiment fait son mea culpa;

– Les mouvements de concentration se poursuivent allègrement dans les médias de la planète; même si d’aucuns tirent la sonnette d’alarme…

Or, comme nous sommes des femmes pragmatiques – par nécessité – et comme notre goût pour les « incantations » reste relatif…

Comme, enfin, notre truc, c’est l’International – et bizarrement, malgré la mondialisation, c’est toujours plus difficile de « vendre » des sujets internationaux…

Comme je ne veux plus m’NRVer –  parce que moi, les gens VNR, ça me fatigue… Pas vous?-

Surtout qu’après on va encore me dire… Blabliblabla…

Et puis, j’suis assez « enragée » comme cela à la base?… Enfin, enragée cela se discute…

« Garder la capacité de s’indigner, c’est une des clés de survie dans le métier », me disait Zorg voilà quelques années…

« Escaliers, cartes du Monde… »: c’est notre abracadabra à Nous…

Ben oui, j’aime bien les cartes moi… La faute au Professeur P?

Et si l’envie m’en prend,

Je les accroche même sur les murs…

Ah, les Murs… C’est très tendance comme le kaki… L’été dernier déjà vous vous souvenez?…

Love,

C.

P.S: Je vous poste les photos de la réception du 13 juillet à la Mission française dans les meilleurs délais?

Une fois passée à l’autocensure… Ah, c’est terrrible l’autocensure… Croyez-moi sur parole!