« pain, éducation, liberté »!

Athens, Exarcheia, 2016

 

En novembre 1973, les étudiants de l’Ecole Polytechnique d’Athènes décident l’occupation de l’université et mettent en place une radio clandestine.

« Ici Polytechnique ! Peuple de Grèce, Polytechnique est le porte-drapeau de notre combat, de votre combat, de notre combat commun contre la dictature et pour la démocratie ». « Pain, éducation, liberté »!,  lancent-ils sur les ondes à l’adresse de la population.

Plusieurs dizaines d’entre eux trouveront la mort lorsque la Dictature des Colonels leur enverra les chars pour faire évacuer les lieux.

Dans ce même quartier, en décembre 2008, la mort d’un adolescent, Alexandros Grigoropoulos, tué par balle par un agent de police, déclenche un soulèvement à Athènes.

 

©citizenclo /2016/BLOGGERS WITHOUT BORDERS/BWB PRESS