L’hebdomadaire satirique français rencontre un succès inégalé un siècle après sa création. Savant mariage d’investigation et d’humour, aucune publicité, bonne santé financière, Le Canard Enchaîné ressemble à un ovni dans le paysage médiatique mondial. Une recette qui ne garantit cependant pas sa survie à l’ère numérique.
Par Claudine Girod*